177 531 visites 3 visiteurs

LE 24/24 DE NICO POIPOIRE

25 juillet 2018 - 16:13

« Les gens m’appellent l’idole des Jeunes » ! Tout le monde connaît ce fameux refrain entonné par le regretté Johnny Hallyday. Nicolas Poirier, 40 ans, ayant une licence au club depuis l’âge de six ans, n’a pas la prétention de se considérer comme l’idole des jeunes… et pourtant il l’est ! Ayant vu défiler de nombreuses générations de « béconnais », cet homme généreux et passionné réalise un impressionnant travail de l’ombre. Joueur au club tout d’abord, il devient très vite éducateur. Depuis 25 ans, les mercredis après-midi notamment, il chausse les crampons et s’amusent à éduquer footballistiquement et humainement les plus petits. Secrétaire un temps durant deux années, puis président du club pendant les folles années « Boiss » avec des montées à la pelle, « Poipoire » est l’homme d’un seul et même club, et nous ne pouvons que lui tirer notre chapeau. Pour le premier 24/24 d’un éducateur au club, nous trouvions normal de lui rendre hommage et de faire découvrir cet attachant personnage…


1) Pourquoi le football ?

Mon papa était dirigeant de l’équipe première au FCBSA à l’époque. J’ai été baigné dedans tout petit et à six ans, c’était écrit que je m’engage dans le club de ma ville.

2) Ton club préféré en France ?

L’Olympique de Marseille ! Les grandes épopées européennes de l’époque, notamment celle de 1993, ont fait que la plupart des garçons de ma génération soient pour l’OM. Des moments inoubliables avec cette équipe de l’OM version Tapie.

3) … et à l’étranger ?

J’aime bien Tottenham ! Cela peut paraître étrange comme choix mais lorsque mon frère habitait en Angleterre, j’étais allé voir un match à White Hart Lane, l’enceinte des Spurs. J’étais jeune, cela m’a marqué et depuis ce jour, c’est resté, alors que je ne suis pas un grand fan de l’Angleterre au départ (rires).

4) Croque Monsieur ou Pizza ?

Pizza ! Toutes les sortes, je ne suis pas difficile.

5) Ta qualité première en tant qu’éducateur ?

La sagesse. Avant, au début, j’étais très chaud. Maintenant, avec le temps, je suis beaucoup plus calme grâce aux enfants.

6) … et ton plus gros défaut ?

Un peu trop dans la compétition parfois, surtout avec les enfants. Intérieurement, je veux toujours gagner et peut parfois pousser les petits à la victoire alors qu’ils jouent pour prendre du plaisir avant tout.

7) OM ou PSG ?

L’OM, en toute logique. Quand j’étais plus jeune, je n’étais vraiment pas fan du PSG avec la rivalité qui persistait entre les deux clubs lors des classicos, mais depuis l’ère Qatarie, je n’ai vraiment rien contre, car le PSG a élevé le niveau du foot français et pratique plutôt un football agréable.

8) Ton joueur préféré ?

Laurent Blanc. J’étais défenseur et j’ai toujours aimé sa façon d’être, que ce soit en tant que joueur ou en tant qu’entraîneur. La simplicité incarnée.

9) Tu fais quoi dans la vie ?

Cuisinier à la maison de retraite de Bécon les Granits. J’y suis depuis 16 ans, avant je m’occupais du scolaire, ce qui était moins facile pour pratiquer mon activité d’éducateur.

10) Ton collègue préféré ?

J’aime bien tout le monde ! Mais comme je suis en binôme avec Carole Marivint, une personne que j’apprécie, je vais donc forcément dire Carole, et pour la parité homme-femme cela fait bien (rires).

11) C’est qui le plus technique à l’OBVA ?

Parmi tous les jeunes que j’ai pu avoir, Fab Bourrigault c’était vraiment pas mal ! Je l’ai eu petit et il était vraiment facile techniquement, élégant. Paul Renaudeau, qui est revenu au club l’an dernier, c’était pas mal également !

12) … et le moins technique ?

Thomas Gautier ! Ca va lui faire du bien de redescendre de son nuage, car c’est pas le dernier à chambrer (rires).

13) Ping-pong ou bière-pong ?

Ping Pong.

14) Messi ou Ronaldo ?

Aucun des deux. Ce ne sont pas des joueurs qui m’attirent, notamment par leur comportement.

15) Ton film préféré ?

Mais où est donc passée la septième compagnie ! Comme le coach Girault apparemment, (ce doit être générationnel).

16) Ton style de musique ?

Pop Rock. J’aime bien Noir Désir par exemple, The Cure aussi, je suis fan !

17) La plus grosse connerie de ta vie ?

Y’en a tellement ! Disons que dès qu’on me disait de faire quelque chose… je le faisais. Mon frangin m’avait dit de sauter dans une mare à têtards un jour, et forcément, j’avais sauté !

18) Ton surnom ?

Poipoire !

19) Guardiola ou Mourniho ?

Guardiola. Mourinho, je ne suis pas fan de la personne. Guardiola, j’aime bien en ce qui concerne la manière de faire jouer ses équipes, c’est plaisant à regarder.

20) Superstitieux ? Si oui, sur quoi ?

Parfois oui. Disons que je suis énormément stressé donc je me fétiche un peu en ayant du mal à voir les matchs. Par exemple, quand j’étais président du club, les matchs de l’équipe première, je restais dans la salle du haut, sans trop regarder. C’était ma manière à moi de me dire que je ne leur portais pas la poisse.

21) Si tu avais été footballeur, t’aurais joué où ?

A Marseille forcément !

22) Facebook ou Snapchat ?

Facebook, génération encore une fois ! Snapchat je ne connais pas trop (rires).

23) Le joueur pour lequel tu te prenais dans la cour de récré ?

Je me prenais pour le Grand Basile Boli ! Coup de tête contre le Milan Ac pour donner la victoire en 93, un vrai roc le Basile.

24) Un mot pour définir l’OBVA ?

La Convivialité avec un grand « C ».

Commentaires

ÉVÉNEMENTS